Get Adobe Flash player

Dernières photos

marcheparrainee (11) marcheparrainee (8) marcheparrainee (42) marcheparrainee (20) marcheparrainee (24) marcheparrainee (7) marcheparrainee (14) marcheparrainee (17) marcheparrainee (38) marcheparrainee (33)

Notre calendrier

<< Oct. 2014 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Espace Enseignants



M - Règlement d’Ordre Intérieur (ROI), projet éducatif, projet pédagogique

Ecole Saint-Jean BERCHMANS

37, rue de l’Eglise – 6110 MONTIGNY-LE-TILLEUL

/FAX 071 / 51.27.23  -  GSM 0473.39.36.40

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. www.sjb-mlt.be

 

 

REGLEMENT INTERIEUR

«Temps de midi»

 

A 12 h 20, lorsque j’entends la première sonnerie, je vais me ranger ; à la deuxième sonnerie, je me tais et j’attends pour rentrer dans le réfectoire.

 

 

Dans le réfectoire

 

  • Je m’assieds à la table qui correspond à ma classe,
  • Je mange dans le calme,
  • Je reste assis et ne me déplace pas sans raison,
  • Je respecte la propreté et je jette mes déchets dans la poubelle,
  • J’attends qu’on m’autorise à sortir en récréation,
  • Je range ma chaise sous la table lorsque je quitte le réfectoire et je rapporte mon sac à dîner au porte-manteau correspondant à ma classe,
  • Je vais directement dans la cour.

Pendant la récréation

 

  • Je reste dans la cour et je demande l’autorisation pour entrer à l’intérieur des bâtiments,
  • Je ne joue pas dans les toilettes ni dans les couloirs,
  • Je ne monte pas sur les murs, sur les barrières et je ne passe pas entre les barreaux blancs,
  • Je jette mes déchets dans les poubelles et je ne joue pas avec les bouteilles vides,
  • Je n’apporte pas de ballon en cuir à l’école,
  • Je joue en respectant les autres,
  • Je vais trouver la personne qui surveille si j’ai un ennui.

 

 

Dans les toilettes

 

  • Je respecte le matériel,
  • Je ne gaspille pas l’eau, le savon ni le papier wc
  • Je ne monte pas sur les éviers, sur les cuvettes,
  • Je ne regarde pas sous les portes,
  • Je sors dès que j’ai terminé.

 

 



Ecole Saint-Jean BERCHMANS

37, rue de l’Eglise – 6110 MONTIGNY-LE-TILLEUL

)/FAX 071 / 51.27.23  -  GSM 0473.39.36.40

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. www.sjb-mlt.be

 

 

REGLEMENT INTERIEUR

“Vie scolaire”

Pour vivre agréablement ensemble dans le respect de tous

 

  • Je suis poli et j'accepte les remarques. Je m'explique avec le professeur ou tout autre adulte qui me surveille (même si ce n'est pas mon titulaire) sans protester, sans bouder, sans crier.
  • J'évite les disputes, les bagarres, les coups. Je respecte les consignes données ou affichées.
  • En cas d'accident, je préviens directement le surveillant.
  • Pour vivre dans l'esprit de Jésus, j'essaie d'être attentif aux autres, de les respecter, de les aimer. Je ne suis pas seul à l'école; je vis en communauté avec les autres enfants et des adultes. Je développe un esprit de solidarité, de travail, de joie.
  • Pendant les récréations, je ne reste pas dans les locaux, ni dans les couloirs, ni dans les escaliers.
  • En aucun cas, je ne monte sur un mur ou sur le toit pour récupérer un objet: il y va de ma sécurité et de celle des autres.
  • Jeux de ballon : Pour la sécurité des plus jeunes, seuls les ballons en mousse sont autorisés, uniquement par temps sec ; ceux-ci sont disponibles dans la salle des professeurs.
  1. Les ballons durs sont interdits et un horaire est à respecter afin d'éviter les accidents avec les personnes qui traversent la cour (pas de ballon de 8 h 15 à
    8 h 30, de 12 h 10 à 12 h 20, de 13 h 15 à 13 h 30, ni après 15 h 10.
  2. Les ballons de basket sont autorisés mais ne doivent être utilisés que pour ce sport et suivant les règles de ce sport.

 

 

Pour vivre agréablement ensemble dans le respect des choses

  • Je respecte le mobilier et le matériel de tous les lieux de l'école.
  • Je prends l'habitude de garder les cours propres en déposant les déchets dans les poubelles et en tenant compte du tri (poubelles bleues).
  • Je garde les toilettes propres, je n'y joue pas, je n'y séjourne pas inutilement et je ne gaspille pas l’eau, le papier toilette ni le savon.
  • Si des services sont désignés, je m'en acquitte sérieusement.

Je ne peux quitter l'école sous aucun prétexte (magasin, objet oublié…) sans l'autorisation de la direction.

 

 

 



Ecole Saint-Jean BERCHMANS

37, rue de l’Eglise – 6110 MONTIGNY-LE-TILLEUL

)/FAX 071 / 51.27.23  -  GSM 0473.39.36.40

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. www.sjb-mlt.be

 

 

REGLEMENT INTERIEUR

«parents»

 

Dans l'objectif de nous aider dans notre tâche, il nous semble utile de fixer quelques règles de vie qui s'adressent plus aux adultes.

 

  • Dans un esprit éducatif, il est rappelé qu'une tenue décente est exigée.
  • Pour les garçons, le port de la boucle d'oreille n'est pas autorisé.
    • Les attentes dans les couloirs des classes sont interdites.
    • Les parents veilleront à respecter les horaires d'entrée et de sortie des classes. Une rentrée tardive sera justifiée.
    • Il est interdit de fumer dans les cours et les locaux de l'école.
    • Il est impératif de respecter l'horaire demandé quant à votre présence dans la cour.
    • Les vêtements des enfants doivent être marqués.
    • Les objets trouvés seront déposés à la garderie pour les primaires ou dans le couloir pour les maternelles.
    • L'école décline toute responsabilité lors de la perte de bijoux ou autres objets de valeur. L'assurance de l'école ne couvre ni la perte, ni les dégâts occasionnés aux vêtements et aux lunettes.
    • Les objets dangereux ou incitant à la violence sont interdits à l'école.
    • Les animaux sont interdits dans la cour pour la sécurité des enfants.
    • Pour le temps de midi et les sorties.
  1. Pour sortir de l'école pour retourner dîner à la maison, l'enfant doit avoir une carte de sortie. Elle est attribuée dès réception du coupon-réponse et renouvelée chaque année.
  2. Les enfants qui retournent seuls à la maison, à pied ou à vélo, restent sous la responsabilité de l'école pour autant qu'ils rentrent directement et par le chemin le plus court en respectant le code de la route. Il en résulte que les enfants qui vagabondent aux abords de l'école sont envoyés à la garderie.
    1. Pour les classes de la rue de la Station et de la rue de Bomerée, aucun enfant ne peut quitter seul la cour de l'établissement
  • En cas de différends, parents/enseignants, parents/parents, enfants/enfants,... la politesse restera toujours de mise.  Avant de faire intervenir la direction, il est préférable de rencontrer l'enseignant de votre enfantAu sein de l'école, seuls les enseignants ou les accueillants sont mandatés pour intervenir vis-à-vis des enfants.
  • Eviter de perturber les rangs en parlant trop longtemps avec le Titulaire.

 

En cas d'urgence médicale ou d'accident.

 

  • Les responsables de l'école (enseignant(e) ou direction) contactent les parents pour les prévenir de la situation afin de prendre les mesures nécessaires. Un enfant malade doit rester à la maison. En aucun cas, l'enseignant ne donne de médicaments.
  • Si l'école ne parvient pas à contacter les parents ou autres personnes renseignées sur la fiche de l'enfant ou journal de classe, et uniquement en cas d' extrême nécessité, il sera fait appel au service 100 pour la sécurité physique de l'élève.

 

 


 

 

Ecole Saint-Jean BERCHMANS

37, rue de l’Eglise – 6110 MONTIGNY-LE-TILLEUL

)/FAX 071 / 51.27.23  -  GSM 0473.39.36.40

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. www.sjb-mlt.be

 

 

REGLEMENT INTERIEUR

"Faits graves"

Par arrêté du Gouvernement de la Communauté Française en date du 18 janvier 2008, il est imposé à tous les établissements scolaires d'enseignement fondamental et secondaire (…) d'insérer dans les règlement d'ordre intérieur destinés aux élèves et à leurs responsables légaux les dispositions suivantes :

 

"Faits graves commis par un élève :

 

Les frais graves suivants sont considérés comme pouvant justifier l'exclusion définitive prévue aux articles 81 et 89 du décret du 24 juillet 1997 définissant les missions prioritaires de l'enseignement fondamental et de l'enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre :

 

  1. dans l'enceinte de l'établissement ou hors de celle-ci :

 

  • tout coup et blessure porté sciemment par un élève à un autre élève ou à un membre du personnel de l'établissement,
  • le fait d'exercer sciemment et de manière répétée sur un autre élève ou un membre du personnel de l'établissement une pression psychologique insupportable, par menaces, insultes, injures, calomnies ou diffamation,
  • le racket à l'encontre d'un autre élève de l'établissement,
  • tout acte de violence sexuelle à l'encontre d'un élève ou d'un membre du personnel de l'établissement.

 

  1. dans l'enceinte de l'établissement, sur le chemin de celui-ci ou dans le cadre d'activités scolaires organisées en dehors de l'enceinte scolaire :

 

  • La détention ou l'usage d'une arme.

 

Chacun de ces actes sera signalé au centre psycho-médico-social (P.M.S.) de l'établissement dans les délais appropriés, comme prescrit par l'article 29 du décret du 30 juin 1998 visant à assurer à tous les élèves des chances égales d'émancipation sociale, notamment par la mise en œuvre de discriminations positives.

 

L'élève sanctionné et ses responsables légaux sont informés des missions du centre psycho-médico-social, entre autres, dans le cadre d'une aide à la recherche d'un nouvel établissement.

 

Sans préjudice de l'article 31 du décret du 12 mais 2004 portant diverses mesures de lutte contre le décrochage scolaire, l'exclusion et la violence à l'école, après examen du dossier, le service compétent pour la réinscription de l'élève exclu peut, si les faits commis par l'élève le justifient, recommander la prise en charge de celui-ci, s'il est mineur, par un service d'accrochage scolaire. Si l'élève refuse cette prise en charge, il fera l'objet d'un signalement auprès du Conseiller de l'Aide à la Jeunesse.

 

Sans préjudice de l'article 30 du Code d'instruction criminelle, le chef d'établissement signale les faits visés à l'alinéa1er, en fonction de la gravité de ceux-ci, aux services de police et conseille la victime ou ses responsables légaux, s'il s'agit d'un élève mineur, sur les modalités de dépôt d'une plainte."